Accompagnement à la création d'entreprise

 C’est parce que j’ai moi même créé plusieurs entreprises au cours de ma carrière et que je sais qu’être bien accompagnée est primordial pour mettre toutes les chances de son côté, que vous guider est aujourd’hui pour moi une mission naturelle dans laquelle je m’investis avec beaucoup d’énergie et de plaisir. Passionnée d’entrepreneuriat et experte dans l’accompagnement à la création d’entreprise je sais qu’il est difficile de se lancer.

L ‘entrepreneuriat, est une aventure passionnante mais aussi intimidante. J’aime m’impliquer à vos côtés pour vous guider à chaque étape et vous aider à concrétiser votre rêve de créer une entreprise. Je pratique une approche personnalisée qui repose sur la compréhension intime des défis qui vous attendent et vos aspirations pour composer ensemble le meilleur projet possible. Je crois fermement que chaque entreprise est unique, tout comme son créateur ou sa créatrice et que c’est en misant sur VOUS que vous obtiendrez les meilleurs résultats et le plaisir d’entreprendre à long terme. 

Que vous soyez seulement au stade de l’idéation, que vous ayez besoin d’aide pour trouver des financements, identifier toutes les aides à la création d’entreprise, choisir votre cadre juridique, réaliser un prévisionnel financier, développer une stratégie commerciale ou établir un business plan complet, je compose avec vous un programme de formation sur mesure pour vous livrer les connaissances, les conseils pratiques, les ressources et le soutien dont vous avez spécifiquement besoin. 

Les objectifs de l'accompagnement à la création ou reprise d'entreprise

Les actions de formation dispensées aux créateurs ou repreneurs d’entreprises doivent concourir au développement des compétences dans le cadre d’un parcours pédagogique et être proposées sous la forme d’une action unique et complète qui a pour objet principal l’acquisition de compétences entrepreneuriales concourant directement au démarrage, à la mise en œuvre et au développement du projet de création ou de reprise d’entreprise et à la pérennisation de l’activité de celle-ci.

Vous allez ...

Vous allez

témoignages

Questions fréquentes sur le bilan de compétences

Vous avez envie de réaliser un bilan de compétences? Voici quelques unes des questions les plus fréquentes que l’on peut se poser avant de faire un bilan de compétences.

Faire un bilan de compétences peut être bénéfique pour plusieurs raisons, que ce soit sur le plan professionnel ou personnel. Voici quelques-unes des raisons principales :

  1. Orientation professionnelle : Un bilan de compétences peut aider à identifier les compétences, les intérêts et les valeurs personnelles, ce qui permet de mieux comprendre quelles carrières ou domaines professionnels pourraient correspondre le mieux à votre profil.

 

  1. Évolution de carrière : Si vous vous trouvez à un stade de votre carrière où vous envisagez une promotion, un changement de poste ou même une reconversion professionnelle, un bilan de compétences peut vous aider à déterminer les compétences que vous avez déjà et celles que vous devez acquérir pour atteindre vos objectifs.

 

  1. Recherche d’emploi : Lors d’une recherche d’emploi, comprendre ses compétences clés et son positionnement sur le marché du travail peut être crucial. Un bilan de compétences peut aider à mettre en avant les atouts que vous possédez et à identifier les domaines où vous pourriez avoir besoin de développement.

 

  1. Gestion de carrière : Pour les professionnels expérimentés, un bilan de compétences peut être utile pour évaluer leur parcours jusqu’à présent, définir de nouveaux objectifs, et élaborer des stratégies pour les atteindre.

 

  1. Prise de conscience personnelle : Il peut également être utile sur le plan personnel en vous permettant de mieux vous connaître, de comprendre vos motivations profondes, et d’aligner vos choix professionnels avec vos valeurs et vos aspirations.

 

  1. Adaptation aux changements : Dans un environnement professionnel en constante évolution, il est important d’être conscient de ses compétences actuelles et de s’assurer qu’elles sont en phase avec les besoins du marché. Un bilan de compétences peut vous aider à rester compétitif.

 

  1. Gestion du stress : Si vous éprouvez des insatisfactions au travail ou des difficultés à trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, un bilan de compétences peut contribuer à identifier les causes sous-jacentes et à explorer des solutions.

 

En résumé, un bilan de compétences offre une opportunité de réflexion approfondie sur votre parcours professionnel, vos compétences et vos objectifs, facilitant ainsi la prise de décisions éclairées pour votre avenir professionnel et personnel.

Le bilan de compétences est généralement destiné à un large éventail de personnes, qu’elles soient en début de carrière, en milieu de carrière ou même proches de la retraite. Voici quelques catégories de personnes pour lesquelles le bilan de compétences peut être particulièrement utile :

 

  1. Les jeunes professionnels et les étudiants : Pour définir une orientation professionnelle en fonction de leurs compétences, de leurs intérêts et de leurs valeurs, et pour planifier leurs études ou leurs premières expériences professionnelles.

 

  1. Les personnes en recherche d’emploi : Pour identifier leurs compétences clés, optimiser leur CV et leurs entretiens d’embauche, et mieux comprendre comment se positionner sur le marché du travail.

 

  1. Les personnes en reconversion professionnelle : Pour évaluer la faisabilité d’une transition vers un nouveau domaine, identifier les compétences transférables et planifier les étapes nécessaires pour réussir la reconversion.

 

  1. Les salariés en quête de développement professionnel : Pour envisager des opportunités d’évolution de carrière, de promotion ou pour acquérir de nouvelles compétences afin de rester compétitifs sur le marché du travail.

 

  1. Les personnes en situation de changement professionnel : Que ce soit en raison d’une restructuration d’entreprise, d’une démission, d’une perte d’emploi ou d’une envie de changement, un bilan de compétences peut aider à mieux gérer ces transitions.

 

  1. Les cadres expérimentés : Pour prendre du recul sur leur carrière, évaluer leurs accomplissements, et planifier les dernières étapes avant la retraite.

 

  1. Les entrepreneurs ou futurs entrepreneurs : Pour identifier leurs compétences entrepreneuriales, vérifier la qualité de leur projet de création d’entreprise, renforcer leur leadership, optimiser la gestion de leur entreprise, envisager la vente de leur entreprise et la suite de leur carrière.

 

  1. 8. Les personnes en situation de stress professionnel: Pour comprendre les sources de stress au travail, identifier des solutions et envisager des changements de carrière qui pourraient améliorer leur bien-être professionnel et personnel.

 

En résumé, le bilan de compétences est un outil flexible qui peut être adapté aux besoins de différentes personnes à divers stades de leur vie professionnelle. Il s’agit d’un processus personnalisé visant à aider chaque individu à mieux comprendre ses compétences, ses aspirations, et à prendre des décisions éclairées concernant sa carrière.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat.

La durée d’un bilan de compétences peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que les objectifs spécifiques de la personne bénéficiaire, la complexité de sa situation professionnelle, et la méthode utilisée par le consultant en bilan de compétences. Cependant, en général, un bilan de compétences standard dure entre 18 et 24 heures, réparties sur 2 à 3 mois.

Voici une ventilation approximative du temps pour un bilan de compétences :

1.Entretien préliminaire (gratuit sans engagement) : 1 à 2 mois avant– Il s’agit de la première rencontre entre le bénéficiaire et le consultant pour définir les attentes et les objectifs du bilan.

2.Engagement et administration : Environ 1 mois avant. Vous réalisez des démarches pour la mise en œuvre et le financement de votre bilan de compétences. Ces démarches se réalisent via le site mon compte formation dans le cadre d’un financement CPF, via votre service ressources humaines si votre entreprise vous accorde un financement, via votre OPCO/Fonds d’assurance formation si vous êtes à votre compte ou en direct avec l’organisme de formation si c’est un financement personnel.

  1. Investigation : 8 à 10 heures – Cette phase comprend l’analyse du parcours professionnel, l’utilisation de questionnaires et d’autres outils pour recueillir des informations sur les compétences, les aptitudes, les motivations, les ambitions, la personnalité etc. Cette phase se clôture par une séance de synthèse qui met en lumière tous les éléments importants à prendre en compte dans un futur choix d’orientation.
  2. Exploration des pistes professionnelles : 4 à 6 heures – Le bénéficiaire et le consultant explorent ensemble différentes pistes professionnelles en fonction des résultats obtenus avec des outils différents et complémentaires.
  3. Construction du plan d’action : 2 à 4 heures – Une fois les pistes explorées, le bénéficiaire et le consultant élaborent un plan d’action concret.
  4. Synthèse : 2 heures : la synthèse du bilan de compétences est une étape cruciale du processus, où le consultant récapitule et présente de manière structurée les principales conclusions et recommandations issues de l’ensemble du bilan. Cette synthèse écrite et commentée vise à offrir une vision globale des éléments clés identifiés tout au long du processus et à guider le bénéficiaire dans ses prochaines étapes. Cette dernière séance a pour but également d’évaluer les résultats du bilan de compétences par le bénéficiaire.
  5. Suivi : une séance de suivi est prévue environ 6 mois après la fin du bilan de compétences pour évaluer la mise en œuvre du plan d’action et ajuster si nécessaire.

Ces estimations sont générales et peuvent varier en fonction des pratiques spécifiques de chaque consultant en bilan de compétences, des besoins du bénéficiaire, et des modalités de financement du bilan. Certains bilans peuvent être plus courts ou plus longs en fonction des circonstances particulières.

Les résultats d’un bilan de compétences varient en fonction des objectifs spécifiques de la personne bénéficiaire et du contexte de sa carrière. Voici quelques résultats typiques que l’on peut obtenir à l’issue d’un bilan de compétences :

 

  1. Identification des compétences clés : Le bilan permet souvent de mettre en lumière les compétences professionnelles, techniques et comportementales que la personne possède. Cela peut inclure des compétences acquises au fil du temps dans divers emplois et expériences.

 

  1. Clarification des aspirations professionnelles : Le bilan aide à clarifier les aspirations et les objectifs professionnels de la personne. Cela peut concerner des changements de carrière, des promotions, des projets entrepreneuriaux, ou d’autres orientations professionnelles.

 

  1. Analyse des motivations : Comprendre les motivations personnelles et professionnelles est un aspect important du bilan de compétences. Cela permet d’aligner les choix de carrière avec les valeurs et les aspirations individuelles.

 

  1. Identification des axes de développement : Le bilan peut révéler des domaines dans lesquels la personne pourrait souhaiter se développer davantage, que ce soit par le biais de la formation, de l’acquisition de nouvelles compétences, ou d’autres moyens.

 

  1. Orientation vers des pistes professionnelles : Sur la base des compétences et des aspirations identifiées, le bilan propose généralement des pistes professionnelles à explorer. Cela peut inclure des suggestions de secteurs d’activité, de postes spécifiques, ou de types d’entreprises.

 

  1. Plan d’action : Un plan d’action est élaboré pour aider la personne à concrétiser ses objectifs. Ce plan peut inclure des étapes spécifiques à suivre, des échéanciers, et des recommandations pour maximiser les chances de réussite.

 

  1. Réorientation de carrière : Certains bénéficiaires peuvent choisir de changer de voie professionnelle ou de secteur d’activité à la suite du bilan de compétences. Le processus offre une occasion de réfléchir à la viabilité et à la faisabilité d’une telle transition.

 

  1. Renforcement de la confiance en soi : Le bilan peut également contribuer au renforcement de la confiance en soi en mettant en avant les compétences et les réussites professionnelles de la personne.

 

Il est important de noter que les résultats peuvent varier d’une personne à l’autre, et que le succès d’un bilan de compétences dépend souvent de l’engagement et de la participation active de la personne tout au long du processus. Les résultats du bilan sont synthétisés dans un document écrit conçu pour fournir des informations exploitables et guider la personne dans la poursuite de ses choix de carrière.

Le bilan de compétences est un bon outil pour évaluer son projet de création d’entreprise pour plusieurs raisons. Voici quelques-unes des principales :

 

  1. Identification des compétences entrepreneuriales : Le bilan de compétences permet d’identifier et de mettre en avant les compétences entrepreneuriales du bénéficiaire, telles que la créativité, la prise d’initiative, la gestion du risque, la résilience, la capacité à mobiliser des ressources, etc.

 

  1. Analyse des compétences transférables : Le bilan de compétences met en lumière les compétences transférables, c’est-à-dire les compétences acquises dans des contextes professionnels antérieurs et qui peuvent être appliquées dans le cadre de la création d’une entreprise.

 

  1. Évaluation des forces et des faiblesses : En identifiant les forces et les faiblesses du futur entrepreneur, le bilan de compétences aide à comprendre où il peut exceller et quels sont les domaines où des améliorations pourraient être nécessaires.

 

  1. Étude des motivations et des valeurs : Le bilan de compétences explore souvent les motivations profondes et les valeurs du bénéficiaire. Comprendre pourquoi quelqu’un souhaite créer une entreprise peut aider à définir des objectifs plus clairs et à maintenir la motivation à long terme.

 

  1. Réflexion sur les expériences professionnelles antérieures : Les expériences professionnelles antérieures sont analysées dans le bilan de compétences. Cette réflexion permet d’identifier des compétences, des succès passés, et des leçons apprises qui peuvent être appliqués dans le cadre de la nouvelle entreprise.

 

  1. Élaboration d’un plan d’action : À la suite du bilan de compétences, un plan d’action spécifique pour la création de l’entreprise peut être élaboré. Cela inclut souvent des étapes clés, des formations éventuelles, et des actions à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs entrepreneuriaux.

 

  1. Validation des compétences auprès de tiers : Certains bilans de compétences incluent des outils pour valider les compétences et les qualifications du bénéficiaire. Cela peut renforcer la crédibilité de l’entrepreneur auprès de partenaires, d’investisseurs potentiels, et d’autres parties prenantes.

 

  1. Gestion des transitions professionnelles : La création d’entreprise représente souvent une transition majeure. Le bilan de compétences peut aider à gérer cette transition en fournissant un cadre structuré pour la prise de décision et la planification.

 

En résumé, le bilan de compétences offre une approche holistique pour évaluer la pertinence et la faisabilité d’un projet de création d’entreprise. En mettant en lumière les compétences, les motivations, les expériences et les valeurs du futur entrepreneur, il contribue à éclairer les choix, à identifier les défis potentiels, et à élaborer un plan d’action réaliste pour la concrétisation du projet entrepreneurial.

Le coût d’un bilan de compétences peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la région, le prestataire de services, le niveau d’expérience du consultant, la durée du bilan, et les modalités de financement. Les tarifs peuvent varier de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros.

Voici quelques éléments à prendre en considération concernant les coûts d’un bilan de compétences :

 

  1. Tarification horaire ou forfaitaire : Certains consultants en bilan de compétences facturent à l’heure, tandis que d’autres proposent des forfaits qui couvrent l’ensemble du processus. La tarification horaire peut varier en fonction de l’expérience du consultant.

 

  1. Durée du bilan : La durée totale du bilan influence directement le coût. Un bilan de compétences plus long nécessitant plus d’heures de travail du consultant sera généralement plus onéreux.

 

  1. Prestations incluses : Certains bilans de compétences peuvent inclure des prestations supplémentaires, telles que des tests psychométriques, des ateliers de formation, ou des séances de coaching. Ces prestations peuvent influencer le coût total.

 

  1. Modalités de financement : En fonction de la législation en vigueur dans votre région, il est possible que certaines personnes puissent bénéficier d’une prise en charge totale ou partielle du coût du bilan de compétences. Cela peut se faire à travers le compte personnel de formation (CPF), le plan de formation de l’entreprise, ou d’autres dispositifs.

 

  1. Type de prestataire : L’expertise, l’expérience, l’environnement du prestataire ainsi que les outils qu’ils mobilisent peuvent faire varier les tarifs du bilan de compétences. Certaines prestations proposées gratuitement par Pôle emploi ou encore la mobilisation d’un entretien auprès d’un CEP sont des prestations gratuites mais différentes d’un bilan de compétences.

 

  1. Les modalités de réalisation : Un bilan de compétences en ligne qui nécessite très peu d’interventions humaines ou encore une réalisation en collectif nécessitent beaucoup moins d’investissements financiers de la part de l’organisme de formation en comparaison avec de bilans de compétences entièrement réalisés en présentiel et en individuel.

Il est recommandé de demander des devis à plusieurs prestataires pour comparer les tarifs et les prestations proposées. Assurez-vous de bien comprendre ce qui est inclus dans le tarif (nombre d’heures, prestations annexes, suivi, etc.) avant de prendre une décision.

Il est également important de noter que dans certaines régions, des dispositifs publics ou privés peuvent offrir des bilans de compétences gratuits ou à coût réduit, en particulier pour des publics spécifiques comme les demandeurs d’emploi.

Choisir la personne qui réalisera votre bilan de compétences est une décision importante qui peut avoir un impact significatif sur les résultats obtenus. Voici quelques conseils pour vous aider à faire le bon choix :

 

  1. Qualifications et certifications : Vérifiez les qualifications du consultant en bilan de compétences en lui demandant son parcours de formation. Assurez-vous qu’il possède les compétences nécessaires pour vous accompagner de manière professionnelle et que l’organisme de formation est bien titulaire de la certification qualité Qualiopi.

 

  1. Expérience : Renseignez-vous sur l’expérience du consultant en bilan de compétences. Un professionnel qui a travaillé avec des personnes ayant des profils similaires au vôtre ou dans des secteurs d’activité similaires peut mieux comprendre vos besoins spécifiques.

 

  1. Réputation : Recherchez des et des témoignages de personnes ayant déjà travaillé avec le consultant. Cela peut vous donner une idée de la qualité de ses services et de sa capacité à aider les clients à atteindre leurs objectifs.

> Voir les avis et témoignages

 

  1. Approche et méthodologie : Demandez des informations sur l’approche et la méthodologie utilisées par le consultant en bilan de compétences. Assurez-vous que celles-ci sont en adéquation avec vos attentes et votre style d’apprentissage.

 

  1. Entretien préliminaire : Avant de prendre une décision, organisez un entretien préliminaire avec le consultant. Cet entretien gratuit et sans engagement vous permettra de discuter de vos attentes, de poser des questions sur sa méthode de travail, et de voir si vous vous sentez à l’aise de travailler avec lui.

> planifier un entretien préliminaire

 

  1. Transparence sur les coûts et les prestations : Assurez-vous que le consultant vous explique clairement les coûts associés au bilan de compétences et ce qui est inclus dans ces coûts. Comprenez bien si des prestations supplémentaires sont facturées séparément.

 

  1. Modalités pratiques : Informez-vous sur les modalités pratiques du bilan, telles que la fréquence et la durée des séances, le lieu des rencontres, et la flexibilité des horaires. Assurez-vous que cela correspond à vos contraintes personnelles.

 

  1. Références : N’hésitez pas à demander des références professionnelles. Parler à des personnes qui ont déjà suivi un bilan de compétences avec ce consultant peut vous donner des insights supplémentaires.

 

  1. Compatibilité personnelle : Enfin, assurez-vous que le feeling passe bien avec le consultant. La relation de confiance est cruciale dans ce type de démarche, donc choisissez quelqu’un avec qui vous vous sentez à l’aise de partager vos expériences et vos objectifs.

 

Prenez le temps de faire des recherches, de poser des questions, et de choisir le consultant en bilan de compétences qui correspond le mieux à vos besoins et à votre situation. N’hésitez pas à réaliser 2 ou 3 entretiens préliminaires avant de faire votre choix.

Faire son bilan de compétences à Cassis est une chance. Nous réalisons nos séances chez Cassis Coworking, un espace professionnel chaleureux et propice à la réflexion. Voici quelques raisons pour lesquelles quelqu’un pourrait choisir de faire son bilan de compétences à Cassis :

 

  1. Cadre inspirant : Cassis est le lieu parfait pour vous projeter sur votre avenir.

 

  1. prise de recul : Faire son bilan de compétences dans un lieu comme le Coworking de Cassis permet de s’éloigner des distractions du quotidien et de se concentrer pleinement sur la démarche du bilan.

 

  1. Dynamique : Le Coworking de Cassis est un lieu dans lequel de nombreux entrepreneurs viennent travailler tous les jours, les découvrir dans leur environnement et échanger avec eux permet de découvrir de nouveaux horizons.

 

  1. Opportunités : Réaliser son bilan de compétences avec un consultant impliqué dans la vie économique locale permet d’être en première ligne des opportunités d’emploi et de bénéficier d’un réseau de professionnels qui vont optimiser les résultats de votre bilan de compétences.

 

  1. facilité d’accès : Cassis est au centre du triangle économique de Marseille/Aix/Toulon. A 30 minutes de ces 3 grandes villes, Cassis est rapidement accessible en voiture par l’autoroute, en bus avec de grandes lignes directes ou en train avec sa gare SNCF.

 

  1. Facilité de parking: Un grand parking gratuit est à votre disposition au pied du Coworking pour vous garer facilement.